Etude de cas marketing : Cryoboreas

Partagez :
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
https://institut-centaure.com/index.php/2017/08/08/etude-de-cas-marketing-cryoboreas/
Follow by Email
RSS

J’ai seulement 4 secondes pour capter votre attention. Je vais donc tâcher d’être clair : ceci est une analyse / étude de cas marketing qui peut s’apparenter à un audit gratuit de page Facebook. Les problèmes soulevés ici sont courants et c’est pourquoi il est important de lire cet article jusqu’au bout : vous faites peut-être vous même ces erreurs.

Vous trouverez un lien en fin d’article vers le site de Cryoboreas, si le sujet de la cryothérapie vous intéresse.

Avant de rentrer dans le coeur du sujet, n’oubliez pas de partager cet article si vous le trouvez pertinent. Vous pourriez aider quelqu’un à changer la face de son business.

étude de cas marketing cryoboreas cryothérapie corps entier

Etude de cas marketing de la page Facebook de Cryoboreas.

Aujourd’hui on s’attaque à Cryoboréas, une TPE de Chateaubernard (16) qui rencontre peut-être les mêmes problèmes que vous. Soyez attentifs et ne laissez rien passer, vous pouvez peut-être en sortir des choses intéressantes…

En bref.

Cryoboréas, c’est 1 à 3 minutes de froid tellement intense que même un ours polaire aurait du mal à tenir plus longtemps. Ne vous en faites pas, on ne parle pas d’une technique de torture soviétique mais bien d’une pratique à vertus thérapeutiques. Utilisée par les plus grands sportifs, cela permet une meilleure récupération, une meilleure cicatrisation des hématomes…

Mais ce n’est pas la seule utilisation que l’on peut en faire : troubles du sommeil, sur-poids, traitement des pathologies inflammatoires et rhumatismales… Comme quoi, à -130 degrés, tout n’est pas que souffrance !

Cryoboreas, sur Facebook, c’est deux pages distinctes :

Nous allons nous concentrer sur Sas Boréas, la page qui apparaît lors de la recherche “cryoboreas”.

 

C’est parti pour l’étude de cas marketing !

Points positifs :

  • Déjà, il y a une PAGE Facebook ! Ça reste important de le souligner, certaines entreprises préfèrent créer un groupe ou un profil, mais le problème va se poser en terme de statistiques : difficile de savoir ce qui fonctionne ou pas “à l’oeil”. De nombreux outils sont disponibles, il faut s’en servir !
  • La page est paramétrée comme un “lieu”. C’est efficace pour tout ce qui concerne les TPE / PME, cela permet d’avoir des avis et d’être bien référencé sur Google.
  • Les publications sont créées avec des photos, ce qui permet une meilleure diffusion sur les fils d’actualité.
  • Le site internet est facilement trouvable depuis la page, cela permet d’avoir du trafic et de lier les deux aux yeux des moteurs de recherche.

Mais je sais que vous n’êtes pas là pour les gentillesses. Et si tout était parfait le monde serait ennuyeux. Il est donc temps de passer à la seconde partie de cette étude de cas marketing.

Points d’amélioration  :

Généralités :

  • La chose qui saute aux yeux, c’est le nom de la page qui ne correspond pas au nom commercial : ERREUR ! Les gens vous connaissent sous le nom “Cryoboreas”, votre site s’appelle Cryoboreas, et  sur Facebook qu’ils vont vous chercher avec cette appellation. Soyez facilement trouvable, mettez un seul et même nom pour tout vos supports.
  • Second point, il y a 2 pages pour 2 lieux de la même entreprise. Il est possible d’avoir une seule et même page avec plusieurs adresses d’établissement, ce qui permet d’éviter la confusion.
  • 3 ème chose, votre page Facebook doit être un point d’entrée vers votre site, vous amener du trafic et permettre de vendre ou de gagner en notoriété. Toutefois sur le site internet, l’établissement Cognaçais n’existe pas, ce qui amène une nouvelle confusion : l’entreprise existe-t-elle encore ?

Apparence :

  • La photo de profil représente promotion temporaire terminée depuis plus de 2 mois. Attention, restez à jour sur votre page, être actif est une obligation pour ne pas qu’elle soit contre-productive.
  • On ne comprend pas si la page cherche à faire venir des personnes pour faire des séances ou si c’est de la vente de matériel de cryothérapie. Soyez clair sur vos intentions pour être surs que quelqu’un qui se rend sur votre page soit réellement intéressé par ce que vous faites ou ce que vous vendez.

Stratégie social media :

  • Pas ou peu de stratégie se dégage des différentes publications. Quel objectif global servent-elles ? Quelle va être la conséquence de cette publication ? Qui va l’apprécier et va-t-elle créer du lien ? Est ce qu’elle rentre dans ma stratégie social media ? Voici quelques questions à vous poser avant de publier votre post pour mieux s’orienter.
  • Beaucoup de partages de publication, et peu de posts de la page en elle même. C’est important d’apporter de valeur ajoutée par rapport à une autre page qui traite du même sujet.
  • Les publications ne sont pas non plus optimisées en terme de dates et d’horaires. Vous pouvez voir quand vos fans sont connectés dans l’onglet “statistiques” > “publications”. Cela va vous permettre de publier plus efficacement en termes de jours et d’heures.
  • De la même manière, on a parfois des pics d’activité de quelques jours puis plus rien pendant plusieurs semaines. Être plus régulier permet de mieux construire une communauté.
  • Pour la gestion des relations presses, soyez efficace. Partagez le lien d’un site web pour remercier par exemple, ou citez la page d’un journal ou à la suite d’une publication avec photo. Cela va vous permettre de gagner en popularité sans pour autant faire beaucoup d’effort.

Conclusion de l’étude de cas marketing de Cryoboreas

Cryoboreas est l’exemple même de la petite entreprise au concept excellent, qui se lance sur les réseaux sociaux pour qu’on puisse les y trouver. Or, dans un tel secteur d’activité, la puissance de frappe est énorme. Optimiser ses réseaux pourraient permettre à l’activité de se développer de manière spectaculaire.

Plusieurs possibilités s’offrent à Cryoboreas, cette entreprise pourrait conforter sa place et se développer avec une stratégie bien orientée et un travail régulier de création.

Souvenez vous que les réseaux sociaux ne sont qu’une partie de votre communication. C’est l’interaction des gens avec votre entreprise va les amener à devenir ambassadeurs de votre marque. Si vous parvenez à ce stade, vous avez réussi votre mission.

LE CONSEIL INSTITUT CENTAURE :

Concentrez vous uniquement sur l’un de vos objectifs et ne faites pas attention aux autres données qui pourraient vous distraire. Définissez cet indicateur de performance en même temps que votre stratégie. Vous verrez que souvent vos autres buts sont des conséquences découlant de votre travail sur l’objectif à atteindre.

 

Si vous voulez faire de vos fans des ambassadeurs et vous développer grâce aux réseaux sociaux en les faisant vivre efficacement, rendez-vous ici.

 

Si vous êtes intéressé par la Cryothérapie, vous pouvez contacter Cryoboreas à cette adresse mail :

cryo16@orange.fr

Ou allez faire un tour sur leur site web : http://www.cryoboreas.com

Si cette étude de cas marketing vous a plu, partagez la un maximum (avec les petits boutons ci-dessous), et suivez nous sur les réseaux sociaux. C’est très important pour ne pas rater toutes nos actus et les prochains concours. Petit indice, on vous rendra peut-être visite…

 

Article écrit par :

signature articles Nicolas Catillon

Nicolas Catillon

Formateur en community management chez Institut Centaure

Community manager de Centaure Investissements

Partagez :
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
https://institut-centaure.com/index.php/2017/08/08/etude-de-cas-marketing-cryoboreas/
Follow by Email
RSS

Ça vous plaît ? Partagez !